Blog Business » Entreprise » Entreprise : 3 conseils pour réussir le calcul de son chiffre d’affaires

Entreprise : 3 conseils pour réussir le calcul de son chiffre d’affaires

calcul chiffre d'affaires

Dernière mise à jour le 23 octobre 2023

La gestion d’une entreprise prospère impose en fin d’exercice comptable de déterminer le chiffre d’affaires. Ce dernier correspond à l’ensemble des ventes de services et de biens réalisées sur une année. Pour vous aider à dégager votre bilan financier, vous découvrirez dans cet article les aspects clés à prendre en compte.

Choisissez la méthode la plus appropriée

Le calcul du chiffre d’affaires n’est pas qu’une simple opération comptable. Il permet aux gestionnaires de comprendre la performance financière de leur entreprise, d’évaluer sa croissance et de prendre des décisions éclairées. C’est pour cela qu’il est capital de bien s’y prendre pour réussir à calculer son chiffre d’affaires

Les méthodes d’estimation des données financières et comptables en entreprise sont diverses. Celles couramment utilisées incluent entre autres :

  • les ventes brutes : cette méthode englobe l’ensemble des revenus générés par les ventes, sans déduire les coûts. Elle permet alors d’avoir une vision globale des performances. Cependant, elle a pour effet négatif de surévaluer le chiffre d’affaires ;
  • les ventes nettes : cette seconde méthode permet de soustraire les coûts, les remboursements, de même que les réductions des ventes brutes réalisées. C’est de loin la méthode la plus recommandée, car elle offre une vision précise de la rentabilité de l’entreprise ;
  • les ventes pondérées : cette troisième méthode de calcul du chiffre d’affaires se distingue par le fait qu’elle attribue différents poids aux divers types de ventes. Dans certains cas, ce peut être utile pour mettre en avant les ventes significatives selon les moyens commerciaux engagés.
A lire aussi  Quel est le taux horaire d’un artisan plombier à Bobigny ?

En fin de compte, la méthode que vous choisirez dépendra du type d’entreprise que vous dirigez. Si le calcul du chiffre d’affaires sur la base des ventes nettes est l’option à préconiser, opter pour une méthode alternative vous offrira d’autres éléments d’appréciation de vos performances. 

Veillez à la précision des données prises en compte 

Le calcul du chiffre d’affaires repose sur des données financières. Il va sans dire que la précision de celles-ci s’avère cruciale. En effet, des données inexactes peuvent entrainer des décisions erronées et causer une mauvaise planification financière. 

Pour bien vous y prendre, l’une des stratégies les plus efficaces consiste à vous servir des logiciels comptables. Ces outils vous seront d’une aide considérable pour réduire les erreurs humaines. En outre, ils vous permettront d’automatiser tout le processus de suivi des ventes et des revenus. 

Ne manquez par ailleurs pas de réconcilier vos données comptables avec d’autres sources, comme vos relevés bancaires. Le but est de détecter plus facilement les erreurs d’écriture dans vos livres de comptables et procéder à des corrections pour prévenir un chiffre d’affaires incohérent.

Distinguez vos revenus récurrents et non récurrents

Les revenus récurrents représentent les flux de revenus stables et prévisibles. C’est le cas des abonnements, et des contrats à long terme par exemple. En revanche, les revenus non récurrents proviennent de ventes ponctuelles, de projets et d’autres sources temporaires.

Distinguer ces deux types de revenus vous permettra d’obtenir une image complète de la performance financière de votre entreprise. Pour ce faire, classez vos revenus en catégories, en distinguant clairement les revenus récurrents des non récurrents. 

A lire aussi  Comment réussir à créer une entreprise ?

Ensuite, servez-vous des méthodes de prévision évoquées précédemment pour estimer vos revenus futurs. Prenez notamment en compte les cycles de paiement des clients, vos contrats à long terme tout comme vos ventes exceptionnelles.

About Author