Accueil » Emploi » Comment fonctionne le portage salarial ?

Comment fonctionne le portage salarial ?

effectuer du portage salarial

Dernière mise à jour le 4 novembre 2021

Le portage salarial se révèle un véritable soulagement pour les travailleurs salariés rêvant s’essayer au travail indépendant. Finir sa carrière professionnelle en demeurant salarié n’est plus un rêve mais se lancer en indépendant demeure également un choix risqué que beaucoup redoutent.

Avant de se lancer cependant dans l’aventure du portage salarial, il est convenable de prendre le maximum de renseignements et s’y préparer.

Quelle est la définition du portage salarial ?

Concept bien intégré dans le code du travail, le portage salarial permet à un professionnel indépendant de maintenir un statut de salarié tout en travaillant pour sa propre clientèle. Son activité d’indépendant est transformée en emploi indépendant via une entreprise de portage avec laquelle il a un contrat de travail et un statut de salarié.

Lorsqu’un client se tourne vers la société de portage pour faire effectuer une mission particulière, le travailleur indépendant le plus adapté s’en charge et la conduit à terme. A la fin, le client paie la société qui, à son tour, paiera le travailleur dit « salarié porté ».

Qui peut prétendre au portage salarial ?

Cette méthode de travail est réservée aux catégories de personnes remplissant les conditions prédéfinies par le code du travail. Il faudra pouvoir prétendre à un salaire brut supérieur d’au moins 75% du salaire mensuel plafond prévu par la sécurité sociale en équivalent de travail plein temps.

A lire aussi  Préparer son entretien d'embauche : nos conseils

Le travailleur doit également travailler dans le secteur de la prestation de services intellectuels comme le conseil, la formation, la gestion de projet. Enfin, le salarié porté doit disposer d’assez de compétences pour développer son activité.

S’il était autrefois réservé aux cadres, aujourd’hui, le portage salarial s’adresse à un plus large public. Ainsi, les ingénieurs, cadres, chefs de projets, les travailleurs du secteur digital et bien d’autres peuvent y prétendre.

Quel est le fonctionnement du portage salarial ?

Le portage salarial commence lorsque le travailleur indépendant contacte une entreprise commerciale pour avoir une mission. Si la société a effectivement une mission à lui confier, ils conviennent des termes et des honoraires. La société peut également faire appel directement au travailleur indépendant pour lui confier une mission.

Le travailleur se fait ensuite embaucher par une société de portage qui accepte la mission conclue par lui. Elle lui verse une rémunération mensuelle et l’accompagne dans le développement de l’activité tant que leur collaboration dure. Cet accompagnement se fait sous forme de formations, mise en réseau, …

Une fois le contrat de mission signé, il faudra ensuite signer la convention de portage et le contrat de travail. La convention de portage stipule les conditions de collaboration entre le salarié et la société de portage. Il y est indiqué la facturation, les modalités de recherche et d’attribution de missions, la part perçue par la société et celle du salarié. Le contrat du travail lance le début de la mission du salarié porté.

Comment est payé le salarié porté ?

Pendant toute la durée de son affiliation à sa société de portage, le salarié reçoit une rémunération mensuelle provenant d’elle. Pour cela, la société facture à l’entreprise cliente les honoraires préalablement définis avec le salarié porteur.

A lire aussi  Présentation du réseau social LinkedIn pour les professionnels

Ce sont ces honoraires qui seront reversés sous forme de salaire après avoir déduit les frais de gestion et autres frais nécessaires. Le coût du portage salarial varie d’une société de portage à une autre mais est généralement d’environ 10% du chiffre d’affaire hors taxes.

Avantages du portage salarial

Pour tout entrepreneur, devoir se faire enregistrer et choisir un statut d’entreprise sous lequel avancer est assez dur. Le portage a cet avantage de ne nécessiter aucun statut pour le salarié porteur avant de commencer à travailler. Il suffit de se faire engager auprès d’une société de portage.

De plus, le salarié porteur, en plus des clients qu’il négocie lui-même, pourra bénéficier du registre client de la société et ainsi réduire les périodes creuses. A cet avantage s’ajoute le statut de salarié qui lui garantit d’avoir une rémunération tous les mois.

Le salarié porteur bénéficie non seulement des avantages d’entrepreneur mais aussi du salarié. Il a dispose d’une assurance, est déclaré au niveau de la sécurité sociale et cotise pour préparer sa retraite. Enfin, il bénéficie d’accompagnement et de formations continus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *